La 71ème foire de Châlons-en-champagne a ouvert ses portes.  Avec 800 exposants et 250 000 visiteurs, c’est un événement à ne pas manquer. YTO France est présent près du pavillon du futur, venez nous rendre visite !

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Arrivée par le pont :

Les portes de YTO France :

Au coin de l’usine :

Le batîment adinistratif :

Le site a connu sa première usine il y a de cela 78 ans. Des décennies de création de transmission.
Installé depuis 2011, suite au rachat de l’usine McCormick de Saint-Dizier. YTO France produits des pièces destinées au monde agricole. Avec 208 000 m², composé d’un bâtiment administratif, d’une usine de production, d’un magasin de stockage, d’un terrain d’essai et de 169 employés, l’entreprise dispose de tout le nécessaire pour faire évoluer son activité. En s’appuyant sur ses équipes multiculturelles YTO France est devenue un moteur bien huilé dans la création de transmissions. Pour vous donner une idée de l’évolution depuis 2011, la sortie de produit fini de l’usine a été multipliée par 8. Toujours en évolution et avec de grandes ambitions YTO vend désormais des tracteurs en France. L’entreprise entre sereinement sur le marché avec une gamme de tracteur 25 – 50 Ch. De longs tests en usine et chez des agriculteurs français on confirmés l’efficacité et la fiabilité des modèles. Sur les mois de test YTO, a écoutée les conseils des utilisateurs et effectuée des modifications en adéquation avec les rapports. Nombreux testeurs sont aujourd’hui devenus propriétaires. YTO apporte donc une garantie de par l’ancienneté de son site, qui a toujours été reconnu pour la création de transmission.

Découvrez nos tracteurs :

 

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Depuis quelques années, YTO est présent aux grands événements du monde agricole comme au SIMA. Avec ses tracteurs de manufacture française, YTO a pour objectif de séduire le marché. Une entreprise avec des ambitions qui apportent une nouvelle dimension dans l’offre et  va satisfaire la demande.

Profitant de cinq jours d’exposition au SIMA, YTO affiche une politique commerciale qui s’ouvre sur la France. Avec la création de transmissions et l’assemblage de tracteurs a moyenne puissance, YTO a fait de son usine de Saint-Dizier un endroit où le savoir-faire français et chinois donne naissances à des machines fiables prête à l’emploi.
Au cours de ses jours d’échange YTO a organisé un petit jeu concours permettant au plus chanceux de repartir avec une miniature d’un modèle de chez YTO.
Pour ce qui est des modèles en exposition nous avions:

  • 504 / 504D : Tracteur à arceau ou à cabine, les 504 sont équipés d’un moteur YTO POWER de 3,74 litre avec 4 cylindres, une régulation mécanique et un système de pompe d’injection en ligne. Le pot d’échappement est placé sur le côté et ils disposent d’un réservoir d’une capacité de  62/58 litre. Cette gamme de petit gabarit offre un bon rapport couple et puissance tout en économisant du carburant. Une gamme compacte, complète et performante de 50ch avec possibilité d’ajout de chargeur et d’autres options (relevage, roues,etc..).
  • SG254 / SG254C : Aussi disponible avec arceau ou cabine, ils sont équipés d’un moteur YTO POWER de 1,532 litre avec 3 cylindres, régulation mécanique, pompe injection en ligne. Le réservoir a une capacité de 30 litre. Avec 25Ch cette gamme suit celle des 504. On a donc aussi possibilité de choisir parmi beaucoup d’option.

Après la clôture du SIMA YTO dévoile ses chiffres de fréquentations. En cinq jours YTO a comptabilisé dans les 3000 visiteurs, dont 600 ont laissé leurs coordonnées. Il y a eu 150 personnes qui on montrés un grand intérêt pour les produits YTO. YTO a recensé 40 concessionnaires, dont 25 on exprimé le souhait d’une futur collaboration.  On constate donc que la marque séduit!
Pour vous donner une idée de l’évolution des fréquentations voici un tableau comparant le SIMA de 2015 à celui de 2017.

GraphiqueFrequentations

Traduction légende:
Nombre total de visiteurs
Visiteur avec qui nous avons eu une conversation
Concessionnaire / utilisateur
Concessionnaire /utilisateur intéressé

L’entreprise installée depuis 2011 est donc très active. L’évolution positive des fréquentations et l’augmentation  de l’espace d’exposition sont les résultats de la nouvelle politique d’expansion. On peut donc s’attendre à voir de plus en plus de logo YTO dans nos campagnes.

Au milieu de grands, de nouveaux constructeurs, YTO a su ce démarquer avec une équipe dynamique et un stand agréable. Sans avoir à rougir de ses concurrents voici quelques photos pour vous permettre de vous faire une idée.

 

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Un maraicher bio du Finistère vient d’acquérir son premier tracteur Yto 504. Un modèle à arceau avec quatre roues motrices qui lui donne satisfaction. Les tracteurs Yto entame brillamment la première phase de commercialisation sur le terrain.

P1030093

Cet automne, YTO France a présenté ses premiers tracteurs à une dizaine de concessionnaires ainsi qu’à leurs clients. La marque met principalement en avant deux modèles : le SG 254, ainsi que le 504. Tous les deux sont proposés en version arceau ou cabine. Les premiers essais montrent que les tracteurs sont appréciés pour leur simplicité.
Continuer la lecture

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

L’usine de tracteurs et de transmissions YTO de Saint-Dizier en Champagne…

… est appuyée par le leader chinois de l’AgroEquipement dans l’optique de conquérir le marché européen et mondial. Un site chargé de plus de 60 ans d’histoire à la pointe de l’innovation.

L’usine de tracteurs à Saint-Dizier a été créée en 1949 par la firme américaine IH. Elle fabriquait principalement des tracteurs, avant de se spécialiser plus récemment dans les transmissions et les boites de vitesses. La marque IH fusionnera en 1984 avec le constructeur Case et les deux entités seront regroupées sous l’enseigne Case IH.
Continuer la lecture

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Numéro 1 en Chine, le constructeur de matériel agricole YTO cherche aujourd’hui à implanter son propre réseau de distribution en Europe, mais aussi en Amérique du Nord et en Australie… innovations à l’appui.

Le nom d’YTO est encore peu connu en France et en Europe, mais les choses devraient évoluer rapidement. En effet, premier fabricant de tracteurs et de matériel agricole en Chine et déjà implanté commercialement dans une centaine de pays
Continuer la lecture

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn